logo
Serres agricoles bioclimatiques
Serres agricoles bioclimatiques

Dernières publications


 
Bâtiments et éco-construction / Economies d’énergies et GES / Maraîchage / Serre chauffée
Le Geres diffuse depuis 2004 des serres agricoles bioclimatiques, appelées aussi serres solaires passives, dans les régions froides d’Asie Centrale. Depuis 2012, Agrithermic et le RATHO/ASTREDHOR développent des techniques bioclimatiques adaptées au contex ...
Lire la suite
Amélioration de l’autonomie fourragère sur une exploitation équine (Expérimentation 4/1000)
Amélioration de l’autonomie fourragère sur une exploitation équine (Expérimentation 4/1000)

Dernières publications


 
4 pour 1000 / Equins / Filières / Qualité du sol / Thématiques
Présentation de la prairie en réhabilitation des écuries d’Aurabelle C’est dans le cadre de l’expérimentation 4/1000 menée par l’iRAEE sur 6 parcelles agricoles de Provence-Alpes-Côte d’Azur (dont un centre équestre et une parcelle d’établissement de ...
Lire la suite
Amélioration de la fertilité pour la production maraîchère (Expérimentation 4/1000)
Amélioration de la fertilité pour la production maraîchère (Expérimentation 4/1000)

Dernières publications


 
4 pour 1000 / Filières / Maraîchage / Qualité du sol / Ressources / Thématiques
Présentation de la parcelle « maraîchage » sur la ceinture verte d’Avignon C’est dans le cadre de l’expérimentation 4/1000 menée par l’iRAEE sur 6 parcelles agricoles de Provence-Alpes-Côte d’Azur (dont un centre équestre et une parcelle d’établissem ...
Lire la suite
Valorisation agricole des digestats
Valorisation agricole des digestats

Dernières publications


 
Economies d’énergies et GES / Energies renouvelables / Filières / Qualité du sol / Thématiques
Quels impacts sur les cultures, le sol et l’environnement ? Synthèse de la revue de littérature par le Geres Valorisation agricole des digestats Toute comme la valorisation énergétique du biogaz, la question de la valorisation du digestat doit faire ...
Lire la suite
Pratiques favorables au climat à la Ferme de Baumugnes dans les Hautes-Alpes
Pratiques favorables au climat à la Ferme de Baumugnes dans les Hautes-Alpes

Dernières publications


 
Bâtiments et éco-construction / Elevage laitier
Visite de ferme du 20 mai avec Bio de Provence-Alpes-Côte d’Azur Le 20 mai dernier à Saint-Julien-en-Beauchêne dans les Hautes-Alpes, Bio de Provence-Alpes-Côte d’Azur organisait la deuxième visite de son cycle de visites de fermes aux pratique ...
Lire la suite
Métha’Synergie
Métha'Synergie

Dernières publications


 
Aides financières / Economies d’énergies et GES / Energies renouvelables
Votre soutien à la méthanisation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la méthanisation agricole participe au développement d’une économie circulaire où les déchets deviennent une source d’énergie reno ...
Lire la suite
Equiparcours :  les parcours sont un atout pour les exploitations équines!
Equiparcours : les parcours sont un atout pour les exploitations équines!

Dernières publications


 
Autonomie alimentaire / diaterre / Economies d’énergies et GES / Equins
Le projet Equiparcours  est un Partenariat Européen d’Innovation entre la Maison Régionale de l’Elevage ,  IFCE, CERPAM, CA 04, Filière Cheval Sud PACA, UMT Pasto (Idele– SupAgro- INRA). Ce projet vise à la création de références et à la ...
Lire la suite
Visites de fermes aux pratiques favorables au climat
Visites de fermes aux pratiques favorables au climat

Dernières publications


 
Economies d’énergies et GES
Actions de démonstration et d’information sur les pratiques favorables au climat dans les exploitations agricoles de PACA En 2019 et  2020, Bio de Provence-Alpes-Côte d’Azur organise un cycle de 16 visites de ferme aux pratiques favorables au climat. ...
Lire la suite

Le projet Equiparcours  est un Partenariat Européen d’Innovation entre la Maison Régionale de l’ElevageIFCE, CERPAM, CA 04, Filière Cheval Sud PACA, UMT Pasto (Idele– SupAgro- INRA). Ce projet vise à la création de références et à la diffusion d’outils de décision auprès des éleveurs et gérants d’établissements équestres installés ou porteurs de projets en vue de l’utilisation des parcours. En effet, les charges liées à l’alimentation  font partie des charges principales des exploitations équines. Le pâturage des parcours peut donc constituer une économie importante.

Par ailleurs, L’utilisation des parcours a d’autres atouts pour des élevages équins plus résilients, notamment le bien-être animal, la résistance physique, l’état sanitaire. Au niveau territorial, l’élevage équin permet d’entretenir les parcours et de maintenir la biodiversité des milieux ouverts.

Le projet permet de créer une dynamique locale autour de la mobilisation des parcours et plus généralement de la durabilité de ces élevages.

 

Equiparcours développe 3 axes de travail :

  • outils et références pour l’utilisation des parcours dans l’alimentation des équidés

    • on se demande :
      • si les surfaces pastorales des parcours sont une alimentation correcte pour les chevaux : Seront observés quelles plantes et parties de plantes sont consommées, avec quels apports nutritifs?
      • le comportement alimentaire des chevaux diffère selon la taille du parc ?
      • s’il y a des zones préférentielles, des zones avec certaines fonctions ou réservées à certaines activités ? Quel est l’impact de la taille du parc sur cette exploration ?
      • quelle est la distance parcourue, qui peut avoir un impact sur le développement de la musculature des chevaux?
  • performance économique et efficience du travail et de son organisation

    • Des analyses du coût de production sont mis en œuvre dans les 12 exploitations pour identifier des profils de charges.
    • des bilans travail permettront d’analyser l’organisation particulière lié à l’utilisation des parcours.
  • environnement : Empreinte Carbone et Bien être animal

    • des diagnostics dia’terre permettront d’identifier des profils d’émissions de Gaz à effet de Serre liés à ces systèmes. Ainsi, on pourra les comparer à des systèmes sans parcours de la région et quantifier l’effet bénéfique en matière de stockage de carbone de ces systèmes.
    • Enfin, les parcours devrait être un plus dans la gestion de la vermifugation et du bien-être animal. En effet, les chevaux vivent en groupe. De plus, la pression des parasites devrait être moindre qu’en paddocks ou en boxe.
Jérome Damiens
Chargé de mission développement de la filière équineFormé au logiciel DIALECTE et à DIA’TERRE en 2011 afin de mieux comprendre les enjeux énergétiques et de diagnostiquer des fermes et réaliser des plans d’actions dans le cadre du programme AGIR+, il est en outre agréé diagnostiqueur par la DDT des Alpes-Maritimes et est habilité à la réalisation de Diagnostics Plan de Performance Energétique en 2012. Il peut apporter à l’IRAEE ses connaissances sur les spécificités de la filière équine.
Téléphone : Email : Site web :