logo
Qualité de l’air
Qualité de l’air

Dernières publications


 
Qualité de l'air / Ressources / Thématiques
Le point sur les évolutions réglementaires Définition et rappel des enjeux La pollution atmosphérique ou pollution de l’air a des conséquences préjudiciables pour la santé humaine et les écosystèmes (eutrophisation et acidification). La qua ...
Lire la suite
La ferme à énergie positive
La ferme à énergie positive

Dernières publications


 
Complémentarité élevage-culture / Filières / Ressources
Dans un contexte où la maîtrise des coûts d’élevage s’avère indispensable et, où la prise en compte des impacts des pratiques sur l’environnement est de plus en plus pressante, le concept de ferme à énergie positive s’impose comme un modèle d’aven ...
Lire la suite
Visite grandes cultures avec le robot OZ sur tournesol et essai variétés de blé tendre bio
Visite grandes cultures avec le robot OZ sur tournesol et essai variétés de blé tendre bio

Dernières publications


 
Economies d’énergies et GES / Filières / Non classé
Compte rendu de la visite d’exploitation avec la présentation des essais de variété blé tendre biologique et la démonstration de désherbage robotique sur une jeune culture de tournesol. CR de visite du 01 juin 16 robot OZ et visite d’essai vari ...
Lire la suite
Le lombricompostage pour valoriser le fumier équin
Le lombricompostage pour valoriser le fumier équin

Dernières publications


 
Complémentarité élevage-culture / Equins
Le lombricompostage est la transformation d’un fumier en amendement organique par l’action des vers composteurs introduits. Processus du lombricompostage pour le fumier équin La première étape consiste en un précompostage. Pendant cette phase de 3 semaines ...
Lire la suite
Démonstration de travail combiné en viticulture
Démonstration de travail combiné en viticulture

Dernières publications


 
Economies d’énergies et GES / Filières / Non classé / Ressources / Thématiques / Viticulture
Ecimage et entretien du sol en travail combiné au pied du Ventoux L’EARL Les Terrasses d’Eole située sur la commune de Mazan, gérée par Monsieur Stéphane SAUREL, exploite 26 hectares principalement orientée en vigne de cuve d’appellation AOC Ventoux et vin ...
Lire la suite
Retours d’expérience des 1ers projets de méthanisation citoyens en France
Retours d’expérience des 1ers projets de méthanisation citoyens en France

Dernières publications


 
Energies renouvelables / iraee
Dans le cadre de la journée technique sur les filières de valorisation des matières organiques résiduelles : compostage et méthanisation, organisée par le GERES, le 9 décembre à Gardanne, Energie partagée présentera les retours des 1ers projets de méthanis ...
Lire la suite
Des outils de diffusion des bonnes pratiques énergétiques
Des outils de diffusion des bonnes pratiques énergétiques

Dernières publications


 
Enseignement agricole / Thématiques
Les activités pédagogiques ont permis différentes réalisations d’outils pédagogiques à votre disposition. -une exposition :  6 posters pour une expo – un flyer sur l’introduction d’animaux dans les vergers,  flyer animaux dans les vergers ̵ ...
Lire la suite
En 2016, trois exploitations de lycées agricoles dans la démarche
En 2016, trois exploitations de lycées agricoles dans la démarche

Dernières publications


 
Enseignement agricole
Au cours de l’année scolaire 2016-2017, les établissements de formation de Carpentras, Aix-Valabre et Digne-Carmejane se lancent dans la démarche. Leurs exploitations bénéficient d’un diagnostic énergétique réalisée respectivement par Bio de Pr ...
Lire la suite

Le lombricompostage est la transformation d’un fumier en amendement organique par l’action des vers composteurs introduits.

Processus du lombricompostage pour le fumier équin

La première étape consiste en un précompostage. Pendant cette phase de 3 semaines, le fumier est stocké en tas et réalise la phase thermophile du compostage : il y a destruction des germes pathogènes, désodorisation du fumier et réduction partielle du volume (environ 25%). Dans les cas de fumiers trop pailleux, il peut y avoir une étape de broyage. Quoiqu’il en soit, il y aura une étape d’humidification si le fumier est trop sec, c’est-à-dire à moins de 60% d’humidité.

migration fumier equinIl y a ensuite deux techniques pour l’inoculation des vers que sont la migration verticale et la migration horizontale. Les deux systèmes sont basés sur la reproduction des vers et sur leur attrait vers les zones riches en matières organiques pour aider leur reproduction. La technique de la migration horizontale demande moins d’infrastructures que celle de la migration verticale. lombricompostage pour fumier equinDans les deux cas, il n’y a pas de retournement d’andain contrairement au compostage classique. Le fumier est composté après trois mois et peut être récupéré grâce à un tamiseur.

Matériel utilisé

On distingue deux types de vers que sont :

  • Les vers de fumier, Eisenia fetida, qui sont rouges tigres et qui apprécient d’autant plus la matière organique en décomposition
  • Les vers de  Californie, Eisenia foetidia andrei, qui sont rouges vifs et qui préfèrent la matière fraiche

Seul un chargeur est réellement nécessaire pour le lombricompostage mais certaines exploitations peuvent aussi utiliser un broyeur, des tunnels…

 

Figure : Eisenia foetidia (gauche) et Eisenia andrei (droite) (source : http://www.vermicomposters.com)

Technique du lombricompostage

Il faut bénéficier d’un produit homogène et suffisamment aéré, avec un taux d’humidité suffisant. Il est à savoir que le taux d’humidité optimal est situé entre 60 et 70%. Le lombricompostage se pratique ensuite comme du compostage en andain mais sans retournement. Il faut alimenter les andains en surface (cas de la migration verticale) ou sur le côté (cas de la migration horizontale) assez régulièrement afin de nourrir en matière organique fraiche les vers. Enfin, il faut couper les andains afin de séparer lombricompost d’une part, et verts d’autres parts pour un nouvel « ensemencement ». Le compostage est idéal d’avril à octobre, il peut cependant se faire en été à condition que le fumier soit arrosé souvent mais sera ralenti à la saison froide, le métabolisme des vers étant lui-même ralenti dans ces conditions.

  • exemple d’investissement pour 500 T en temps et en argent

Le coût d’une installation de lombricompostage est très variable en fonction de la méthode utilisée (migration verticale ou horizontale), du matériel possédé (chargeur, fumière..) et du fournisseur. Pour 500 T, on peut estimer entre 1000 à 5000 euros l’investissement juste pour l’approvisionnement en vers.

L’investissement matériel peut être conséquent, mais seul un chargeur (ou équivalent) est nécessaire et  certains centres équestres en sont déjà équipés pour un autre usage.

Type de Matériel Prix (ordre de grandeur) Utilité
Tracteur à godet – Chargeur – Télescopique 10 000 € à 100 000 € Mettre en tas, peut servir à andainer aussi
FACULTATIF Fumière 7 000 € Stocker le fumier si pas de stockage au champ possible
Broyeur 3 000 € Broyer si fumier trop pailleux
Système d’irrigation 15 000 € Humidifier le fumier si trop sec
Tunnel 70 000 € Protéger des intempéries
Embouteilleuse Étiqueteuse 10 000 € Ensachage et commercialisation

La lombriculture présente aussi l’avantage de ne solliciter que peu de temps aux exploitants. Ceux qui l’ont testée estiment à 2h tous les deux mois le temps total passé à gérer le fumier.

Produit initial, intermédiaire et produit final

tas de fumier initial

fumier en voiede compostage

lombricompost

En termes de produit initial, les fumiers pailleux et copeaux peuvent être tous deux lombricompostés. Le copeau présente l’avantage d’être plus absorbant et de retenir ainsi mieux l’humidité que la paille, mais il a l’inconvénient d’être plus long à composter. En tous les cas, le fumier initial ne doit pas être trop compact (pressé par le tractopelle dans la benne) ni trop sec.

Figure : Valeurs agronomiques du lombricompost de fumier de cheval (valeurs en g/kg) sur deux sites de PACA

Le lombricompost de fumier de cheval est un produit très demandé en agronomie surtout chez les particuliers. Les données sont relativement rares et fluctuent beaucoup selon les sources mais il s’agit globalement d’un bon amendement. Le rapport C/N est de l’ordre de 12, ce qui témoigne d’un produit relativement équilibré. les prix de vente observé fluctuent entre 150€ et 1000 €/T selon la qualité de la finition,les quantité et le mode de conditionnement (le vrac étant le moins cher).

 

CONTACTS de vendeur de vers en PACA (liste non exhaustive merci de nous contacter si vous souhaitez y apparaître)

M. Gérard  CHAUBEAU, SARL Chaubs, g.chaubeau@chaubs.eu , 0603310554 – Velleron (84)

M. Vincent DESBOIS, Ferme lombricole de Cabriès (13), 06 17 33 20 33

M. Jean-Luc PIERSON, BIOVARE, biovare@orange.fr , 0781122728 les Pennes-Mirabeau (13)

M. Thomas FIASCHI, BIO TOP , thomasfiaschi@yahoo.fr, 06 32 58 30 69 – Limans (04)

Jérome Damiens
Chargé de mission développement de la filière équineFormé au logiciel DIALECTE et à DIA’TERRE en 2011 afin de mieux comprendre les enjeux énergétiques et de diagnostiquer des fermes et réaliser des plans d’actions dans le cadre du programme AGIR+, il est en outre agréé diagnostiqueur par la DDT des Alpes-Maritimes et est habilité à la réalisation de Diagnostics Plan de Performance Energétique en 2012. Il peut apporter à l’IRAEE ses connaissances sur les spécificités de la filière équine.
Téléphone : Email : Site web :