logo

Ferme de Baumugne – Baptiste et Cécile VIALET

Elevage de TARINE en Agriculture Biologique avec transformation fromagère

ferme-de-baumuge1Située à 1000 mètres d’altitude dans les Hautes Alpes, la Ferme de Baumugne élève, sur 90 hectares, 16 vaches de race Tarine dont la production laitière est intégralement transformée à la ferme en une large gamme de fromages (gruyère, tomme à croûte lavée, raclette, tomme au cumin, fromage blanc frais battu, faisselle…), commercialisés en circuit court : 40 % en AMAP, 30 % à la ferme, 30 % à des petits magasins. Le petit lait est recyclé via l’engraissement de 10 cochons tous les ans qui servent à la consommation de la famille et du voisinage.

Pourquoi réaliser un diagnostic énergétique ?

« Nous avions un projet de chauffe-eau solaire pour la fromagerie. Plusieurs dispositifs de financement étaient possibles. Mais nous avons souhaité suivre la démarche de l’AAP AGIR. Ce qui m’a plu c’est notamment le suivi proposé avec des compteurs. Contrairement aux aides habituelles, données sans obligation de résultat ou avec du « flicage », nous allons pouvoir constater la pertinence des financements publics. Le chargé de mission qui nous a accompagnés a fait un gros travail pour répondre aux fortes exigences de l’AAP et a été une personne ressource pour nous accompagner dans nos actions. »

Etats des lieux – Le diagnostic

diagnostic-ferme-de-baumugneElectricité : Ce poste représente 4691 EQF (167,54 GJ) de consommation énergétique utilisée pour la production du lait (machine à traire, aplatisseur permettant la fabrication du concentré distribué aux vaches laitières), pour son stockage et sa transformation (tank à lait de 400 l, chauffe-eau électrique, climatisation / chauffage de la fromagerie, chambre froide ventilée de 100 l, machine à laver, éclairage des bâtiments). En général les 3 principaux usages de l’électricité en production laitière sont la pompe à vide de la machine à traire, le refroidissement du lait dans le tank et la production d’eau chaude sanitaire. Cette généralité se confirme sur l’exploitation de Baptiste. A ceci près qu’il faut rajouter ici les consommations de l’atelier de transformation fromagère (climatisation, chauffage, chambre froide…).

Voir tous les résultats du diagnostic ENERGIE et GES et les pistes d’améliorations :
iconePDFTélécharger la fiche de diagnostic (PDF)

Didier Jammes
Chargé de mission agriculture, énergie et environnement. Il intègre Bio de Provence en 1999 comme responsable d’un projet de développement local dans le Parc Naturel Régional du Luberon. Il conduit des programmes sur l’agriculture biologique, l’eau, l’environnement et l’accompagnement à la conversion. Plus récemment, il était responsable du programme régional « AGIR - AGIR+ » sur le thème énergie et agriculture et élaborait des plans d’actions et dossiers de financement individuel pour les producteurs. Il animait et coordonnait le réseau de fermes en route vers l’exemplarité.
Téléphone : Email : Site web :