logo


Les bonnes pratiques agricoles pour cultiver un air de qualité en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur !

Zoom sur le brûlage à l’air libre et les émissions ammoniacales


Ce projet d'une durée de 4 ans (2018- 2021) est l’un des 10 lauréats de l'Appel à projet national AGR'AIR 2017 lancé par l'ADEME et le ministère en charge de l'environnement, en collaboration avec le ministère en charge de l'agriculture dont l’enjeu est la réduction des particules atmosphériques polluantes dans le secteur agricole. En effet, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 47% de la population est exposé à des concentrations de particules PM10 supérieures aux normes sanitaires et 85% des émissions d’ammoniac régionales provient de l’agriculture.


Or ces émissions (PM10, PM2.5, ammoniac…) en parallèle d’avoir des effets délétères sur l’environnement, nuisent à la santé. Elles aggravent de nombreuses pathologies ou en sont à l’origine : asthme, allergie, maladies respiratoires et cardiovasculaires, cancers… La mauvaise qualité de l’air impacte la santé des agriculteurs, des éleveurs, de leurs animaux et du voisinage. Elles perturbent aussi l’équilibre des écosystèmes terrestres et aquatiques (ex : réduction de la photosynthèse des plantes, échanges gazeux difficiles, acidification des sols…) et contribuent au changement climatique.

Les pratiques polluantes ciblées dans le projet sont le brûlage à l’air libre de végétaux des cultures pérennes et certaines formes de fertilisation particulièrement émissives d’ammoniac. Le projet AgrAir porté par l’IRAEE PACA comporte deux axes d’intervention :

Axe 1 : Broyage des résidus de renouvellement de parcelles en arboriculture et en viticulture (arrachage et sur-greffage) comme alternative au brûlage : valorisation des déchets végétaux en paillage, compostage ou encore la valorisation énergétique dans une chaudière biomasse équipée de filtres à fumée.

Axe 2: Développement de la fertilisation organique en lien avec l’optimisation de la gestion des fumiers équins pour limiter les émanations d’ammoniaque



Contactez-nous

Pour qui ?

Viticulteurs – Arboriculteurs – Gérants d'établissements équestres – Eleveurs - Céréaliers – Maraîchers



Les actions prévues

  • 1 diagnostic de la situation en région Provence Alpes Côte d’Azur afin de connaître les émissions de référence liées aux pratiques actuelles et de connaître les freins et leviers techniques et économiques
  • 1 étude de faisabilité de mobilisation de la finance carbone pour diffuser les bonnes pratiques
  • 2 lycées agricoles démonstratifs ayant mis en place des actions pilotes
  • 6 exploitations agricoles démonstratives ayant mis en place des actions pilotes
  • 14 visites des exploitations agricoles et des lycées agricoles
  • 1 évènement de diffusion des bonnes pratiques
  • 15 outils de communication créés pour informer, sensibiliser et diffuser les bonnes pratiques
  • 1 évaluation de l’impact des actions pilotes

La réglementation interdit le brûlage de végétaux à l’air libre. Les dérogations sont amenées à disparaitre, y compris pour les agriculteurs.

Agir dès aujourd’hui en réduisant les particules issues des brulages et les émissions d’ammoniac, c’est possible !

4 vidéos pour connaitre les solutions dans votre domaine d’activité : en pépinière, en viticulture, en arboriculture, en grandes cultures et maraichage avec les centres équestres !




Partenaires techniques : réseau IRAEE, AtmoSud, CITEPA et GRCETA /// Partenaires financiers : ADEME Provence-Alpes-Côte d'Azur et Région SUD-PACA


Contactez-nous

Vous souhaitez mener une action pilote

sur votre exploitation agricole ?