logo

Autonomie alimentaire des troupeaux

L’autonomie alimentaire

Autonomie alimentaire : parcours sous-bois L’autonomie est le résultat de l’adéquation entre l’offre et la demande dans un contexte donné. L’autonomie alimentaire peut être définie comme la part des aliments produits sur l’exploitation par rapport à ceux consommés par le(s) troupeau(x). Elle peut se calculer sur la ration totale ou bien sur les seules fractions « fourrages » et « concentrés » de la ration. Elle peut aussi être approchée en considérant soit la matière sèche (MS) des aliments ou de la ration totale, soit leur valeur énergétique (exprimée en UFL) ou valeur azotée (en MAT). La consommation des aliments peut être estimée à partir des besoins des animaux.

Source : institut de l’élevage

Pour en savoir plus: conseil prairie et système fourrager,    la luzerne pour améliorer son autonomie alimentaire, Produire économe et autonome,  prairies multi-espèces,  le rami fourrageroptimiser-la-gestion-des-prairies , -mieux-valoriser-dejections-animales,   -optimiser-apports-proteiques

Françoise est aujourd'hui DGER/animateur réso'them transition agro-écologique de l'enseignement agricole / agriculture biologique-FORMABIO. Elle a été pour l'IRAEE chargée de mission Agriculture Durable-Développement et référente «enseigner à produire autrement». Françoise est professeur certifiée de l’enseignement agricole en biologie-écologie. Dans différentes formations, elle a participé à de nombreux travaux pédagogiques mettant en relation les problématiques environnementales et les pratiques agricoles. Formée aux diagnostics DIA’TERRE et DIALECTE, et à l’AGRO-ECOLOGIE, elle a accompagné les établissements et leur exploitation vers la transition agro-écologique.