logo

Des études de l’ADEME pour atteindre un facteur 4

facteur4Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, la France s’est engagée à diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2050, conformément à l’article 2 de la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement. L’ADEME a engagé une série d’études prospectives sectorielles pour identifier des trajectoires envisageables afin d’atteindre ce facteur 4 d’ici à 2050 dans les secteurs clés en termes d’émissions de gaz à effet de serre : bâtiments, transports, et agriculture et forêt. Cette étude fait partie de ces travaux et porte précisément sur le secteur agricole, en lien avec la forêt. Le MAAPRAT a contribué à l’étude et le MEDDTL s’est joint au Comité de Pilotage de ces travaux.Comparées aux autres secteurs étudiés, l’agriculture et la forêt ont un rôle particulier dans les émissions de GES à plusieurs titres : elle est à la fois source et puits d’émissions de carbone, elle est la principale émettrice de N2O et CH4 et elle risque d’être profondément impactée par les changements climatiques futurs.

A télécharger: agriculture et facteur 4

 

Françoise est aujourd'hui DGER/animateur réso'them transition agro-écologique de l'enseignement agricole / agriculture biologique-FORMABIO. Elle a été pour l'IRAEE chargée de mission Agriculture Durable-Développement et référente «enseigner à produire autrement». Françoise est professeur certifiée de l’enseignement agricole en biologie-écologie. Dans différentes formations, elle a participé à de nombreux travaux pédagogiques mettant en relation les problématiques environnementales et les pratiques agricoles. Formée aux diagnostics DIA’TERRE et DIALECTE, et à l’AGRO-ECOLOGIE, elle a accompagné les établissements et leur exploitation vers la transition agro-écologique.