logo

La ferme à énergie positive

Dans un contexte où la maîtrise des coûts d’élevage s’avère indispensable et, où la prise en compte des impacts des pratiques sur l’environnement est de plus en plus pressante, le concept de ferme à énergie positive s’impose comme un modèle d’avenir dans le paysage agricole.

De quels leviers de progression les éleveurs disposent‐ils pour réduire leur consommation d’énergie?  Quel potentiel d’autonomie la production d’énergie à la ferme permet‐elle pour les élevages bovins lait et viande ? Quels sont les avantages et limites des différentes techniques de production d’énergie ?

Le programme « Ferme d’élevage à énergie positive » fait le point sur ces questions.
Une brochure de quatre pages présente les principaux résultats de cette étude. Elle est téléchargeable sur le site idele.fr : http://idele.fr/no_cache/recherche/publication/idelesolr/recommends/elevage‐de‐ruminants‐ la‐ferme‐a‐energie‐ positive.html

Architecte-conseil, chargée de mission énergie et GES En 2012, Intègre la Maison Régionale de l’Élevage, tête de réseau des programmes AGIR et AGIR+ depuis leur origine en 2007. Elle entreprend le suivi des fermes diagnostiquées auparavant et réalise de nouveaux diagnostics PLANÈTE ÉLEVAGE avant d’être formée à DIATERRE. Elle accompagne les éleveurs dans l’élaboration de leurs plans d’actions visant à réduire leur impact environnemental global. Elle apporte à l’IRAEE ses connaissances et son expérience sur l’éco-construction, la construction bioclimatique, les matériaux bio-sourcés, les modes de conduites de troupeaux et leurs liens avec l’évolution des paysages des territoires.

Leave a Reply

*