logo

L’agriculture en PACA consomme d’avantage d’énergie à l’hectare

Par rapport au territoire national, l’agriculture en PACA consomme d’avantage d’énergie à l’hectare, soulignant une forte dépendance des exploitations agricoles aux énergies fossiles. Ceci est dû aux spécificités de l’agriculture régionale, particulièrement diversifiée (chauffage des serres pour la production horticole et de tomates en hiver, besoin de froid lors de la vinification du rosé, conservation des fruits en chambres froides…) – Source : ClimAgri PACA 2015.

 

Responsable du pôle Agro-environnement, Énergie, Climat. Il intègre Bio de Provence Alpes Côte d'Azur en 1999 comme responsable d’un projet de développement local dans le Parc Naturel Régional du Luberon. Il conduit des programmes sur l’agriculture biologique, l’eau, l’environnement et l’accompagnement à la conversion. Plus récemment, il était responsable du programme régional « AGIR - AGIR+ » sur le thème énergie et agriculture et élaborait des plans d’actions et dossiers de financement individuel pour les producteurs. Il animait et coordonnait le réseau de fermes en route vers l’exemplarité. Aujourd'hui il anime et coordonne des projets en lien avec la transition climatique tant sur la qualité de l'air, que la réduction de l'intensité énergétique ou encore le stockage carbone dans les sols agricoles.

Leave a Reply

*