logo

Mieux gérer énergie, eau, déchets

Des témoignages d’agricultrices et agriculteurs sur leurs pratiques:
Économiser les énergies, optimiser l’utilisation de la ressource en eau, gérer durablement les déchets produits sur l’exploitation.

Dans le département des Alpes de Haute Provence, des agricultrices et agriculteurs sont à l’initiative de « bonnes pratiques agricoles » en termes d’économie d’énergie, de gestion de l’eau et des déchets. Agribio 04 en collaboration avec la Chambre d’Agriculture du 04, l’association GESPER et Bio de Provence, a mené en 2014 un projet visant à valoriser ces pratiques agricoles d’intérêts.
Ce travail soutenu financièrement par le Conseil général du 04 dans le cadre de la démarche Agenda 21 et par l’ADEME PACA (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a permis de réaliser neuf fiches sur les thèmes suivants :

– Organisation de l’exploitation pour atteindre l’autonomie alimentaire.
– Construction écologique et raisonnée de bâtiments agricoles.
– Chauffage des bâtiments en valorisant des produits ligneux.
– Comment diminuer sa consommation de gazole non routier.
– Réduire les prélèvements en rivière l’été en stockant l’eau en hiver : les retenues.
– Irrigation localisée des vergers pour économiser l’eau.
– Gestion des effluents de fromagerie fermière.
– Valorisation de la matière organique produite sur l’exploitation : du compostage aux techniques d’épandage.
– L’utilisation de la matière végétale en paillage et enfouissement.

Les fiches sont disponibles au format numérique :
les fiches d’Agribio04 sur le site de Bio de Provence

une journée technique à Carmejane

une journée technique à Carmejane: visite d’une zone de pastoralisme

 

 

 

Françoise est aujourd'hui DGER/animateur réso'them transition agro-écologique de l'enseignement agricole / agriculture biologique-FORMABIO. Elle a été pour l'IRAEE chargée de mission Agriculture Durable-Développement et référente «enseigner à produire autrement». Françoise est professeur certifiée de l’enseignement agricole en biologie-écologie. Dans différentes formations, elle a participé à de nombreux travaux pédagogiques mettant en relation les problématiques environnementales et les pratiques agricoles. Formée aux diagnostics DIA’TERRE et DIALECTE, et à l’AGRO-ECOLOGIE, elle a accompagné les établissements et leur exploitation vers la transition agro-écologique.