logo

Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)

Le PCAE est un plan qui vise à favoriser les investissements dans les exploitations agricoles en Région PACA. Les mesures soutiennent la modernisation des exploitations en vue d’améliorer leur compétitivité. Télécharger le documuent : Le PCAE_IRAEE 2020

Il se compose de 3 volets :

  1. Modernisation des exploitations du secteur végétal,
  2. Modernisation des exploitations d’élevage,
  3. Investissements pour la performance énergétique des exploitations agricoles.

Modernisation des exploitations du secteur végétal

  • réduction des pollutions par les produits phytosanitaires,
  • réduction des pollutions par les fertilisants,
  • réduction de la pression des prélèvements existants sur la ressource en eau,
  • lutte contre l’érosion,
  • réduction de la pollution par élimination et valorisation des déchets.

 

Modernisation des exploitations des exploitations d’élevage

  • les constructions neuves, rénovation, modernisation ou extension de bâtiments (cf. liste ci-dessous), dont les techniques de construction visent à réduire leur impact environnemental (y compris sur le changement climatique, l’eau et le paysage).
  • les matériels et équipements permettant d’améliorer :
  • l’autonomie alimentaire du cheptel
  • le bien-être animal
  • la sécurité et le confort des personnes
  • la gestion des effluents
  • les investissements liés au respect des normes nouvellement introduites

 

Investissements pour la performance énergétique des exploitations agricoles

  • Matériel et équipements permettant des économies d’énergie dans les exploitations ;
  • Matériels et équipements permettant des économies d’énergie dans les serres ;
  • Equipements liés à la production d’énergie renouvelable et à l’utilisation d’énergie renouvelable ;
  • Les investissements le pré et le post-traitement des digestats, en accompagnement d’un projet de méthanisation agricole
  • Etudes liées aux investissements précédents
Conseiller environnement & qualité de l’eauEn 2011, il est devenu auditeur DIATERRE et a été formé au diagnostic agroenvironnemental DIALECTE. Il a participé au programme AGIR+ « Vers 100 exploitations et coopératives agricoles exemplaires » en accompagnant les agriculteurs dans l’élaboration de leurs plans d’actions visant à réduire leur impact environnemental global. Il a travaillé également sur la réduction des pollutions phytosanitaires dans les exploitations. Cette approche sur la protection de la ressource en eau a apporté un conseil environnemental global auprès des exploitants. Cette expérience a été utile pour le développement du réseau IRAEE sur ces thématiques.